Les taux sur les obligations, après une hausse importante qui a suivie l’élection du président Trump, sont repartis à la baisse depuis l’été de 2018. Pendant ce temps, les obligations de plusieurs gouvernements européens offrent des taux négatifs. Comment expliquer que les taux d’intérêt soient devenus si bas? Des taux négatifs sont-ils possibles pour le Canada?  Et quel est l’impact des très faibles taux d’intérêt pour les investisseurs et les emprunteurs?

 

James Parkyn - Raymond Kerzhéro - François Doyon La Rochelle
James Parkyn – Raymond Kerzérho – François Doyon La Rochelle

Dans ce nouvel épisode de l’Investissement Décomplexé, François Doyon La Rochelle, James Parkyn et Raymond Kerzérho partagent leur perspective sur les taux d’intérêt.