À chaque année la publication des rapports annuels des géants du placements québécois et ontarien donne lieu à des comparaisons. L’année dernière, c’est la Caisse qui a produit le rendement le plus élevé. Mais les différences dans les rendements s’accompagnent également d’importantes différences dans les mandats des deux organisations.

 

James Parkyn - Raymond Kerzhéro - François Doyon La Rochelle
James Parkyn – Raymond Kerzérho – François Doyon La Rochelle

 

Dans ce nouvel épisode de l’Investissement Décomplexé, François Doyon La Rochelle, James Parkyn et Raymond Kerzérho discutent des récents résultats et des différences fondamentales entre la Caisse de Dépôt et Teacher’s.

 

Quelques points discutés :

  • Les rendements des deux organisations, placés dans le contexte des marchés de capitaux en 2018
  • Leur clientèle respective
  • Différence dans leur mission
  • L’excellente position actuarielle de Teachers’ malgré d’importants défis
  • Le défi de la Caisse de gérer une clientèle diversifiée
  • Frais d’opération
  • Utilisation de l’effet de levier pour gérer le risque de taux d’intérêt
  • La Caisse contribue à l’économie du Québec et réduit l’empreinte de carbone des portefeuilles qu’elle gère