Service de recherche

Une excellente idée de placement

12 février 2014 - 0 commentaires

Nous avons récemment étudié huit grands gestionnaires de caisse de retraite canadiens de premier plan* pour mieux comprendre les nouvelles tendances en placement, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas parmi leurs pratiques. Parmi ces gestionnaires, Healthcare of Ontario Pension Plan (HOOPP), se démarque.

HOOPP a décidé de gérer non pas un, mais plutôt deux portefeuilles.

Tout d’abord, le « portefeuille de couverture du passif » est essentiellement un portefeuille voué à la réduction du risque. Il contient principalement des obligations de première qualité, dont les paiements d’intérêt permettent de couvrir en partie les rentes aux retraités.

Le deuxième portefeuille est appelé le « portefeuille de recherche du rendement ». Ce dernier calque de grands indices boursiers en plus d’inclure une brochette de stratégies alternatives, le tout visant à produire des rendements au-delà de ceux des actifs à faible risque.

PWL pense exactement de la même manière : les obligations visent à contrôler le risque; les actions, les fonds de placement immobilier et autres actifs à risque visent à générer du rendement excédentaire. En séparant la mission des classes d’actifs, nous pouvons configurer un portefeuille selon la capacité et le désir de chaque client à vivre avec le risque. Un tel portefeuille procure la discipline et le contrôle des émotions nécessaires à une expérience de placement réussie.

--------

Alberta Investment Management Corp, British Columbia Investment Management Corp, Caisse de Dépôt et Placement, Canada Pension Plan Investment Board, Healthcare of Ontario Pension Plan, PSP Investments, Ontario Municipal Employee Retirement System, Ontario Teachers’ Pension Plan   

 

Par : Raymond Kerzérho avec 0 commentaires.
Commentaires
Ce blogue n'a pas reçu de commentaires.