Service de recherche

La diversification est un choix et non une passe gratuite

31 mars 2016 - 0 commentaires

Le rendement espéré d’un portefeuille est la moyenne des scénarios possibles. Un portefeuille diversifié offre le même rendement espéré qu’un portefeuille concentré, avec moins de risque. Cela suggère qu’un portefeuille diversifié offre un risque moindre, sans exiger de sacrifice en retour. Par conséquent, plusieurs experts affirment que la diversification est l’équivalent d’une passe gratuite. Or, bien qu’un portefeuille vraiment diversifié offre le même rendement espéré qu’un portefeuille concentré, son potentiel à la hausse est moindre. Quel est le potentiel de gain et de perte d’un portefeuille concentré? Nous essayons de répondre à cette question en étudiant les rendements des 238 titres qui constituent présentement l’indice boursier composé S&P/TSX.

Potentiel de gain et de perte en 2015

L’année 2015 a été plutôt mauvaise pour la bourse canadienne, l’indice composé S&P/TSX ayant produit un rendement de -8,3 %. Jusqu’à quel point pouvait-on améliorer ce rendement par une sélection de titres réussie? Et dans quelle mesure pouvait-on perdre à cause de mauvais choix?

Afin de déterminer le potentiel de gain et de perte offert par la sélection de titres parmi ceux de l’indice composé S&P/TSX, nous avons calculé les rendements pour tous les titres actuellement dans l’indice. Nous avons ensuite classé ces rendements du plus élevé au plus faible, pour finalement les regrouper en quintiles. Le premier quintile regroupe donc le 1/5 des titres ayant le mieux performé, le second quintile documente le rendement du deuxième cinquième et ainsi de suite. Les résultats sont décrits dans le tableau 1 ci-dessous.

Tableau 1 : Rendement des actions de l’indice composé S&P/TSX (2015)

Classement des titres Rendement sur 1 an
1er quintile +12 % à +154 %
2e quintile -2 % à +12 %
3e quintile -19 % à -2 %
4e quintile -33 % à -19 %
5e quintile -78 % à -33 %

Source : Bloomberg

Les actions qui composent le premier quintile ont réalisé des rendements se situant entre +12 % et +154 %. Malgré le fait que l’indice dans son ensemble ait produit un rendement négatif en 2015, un investisseur qui aurait sélectionné des titres du premier quintile aurait facilement obtenu un rendement positif à deux chiffres. Par ailleurs, un investisseur qui aurait choisi uniquement des titres du dernier quintile aurait perdu de 33 % à 78 % sur un an.

Potentiel de gain et de perte sur cinq et dix ans

Si l’analyse par quintiles sur un an est intéressante, le même exercice réalisé sur cinq et dix ans produit des résultats spectaculaires. Dans le tableau 2 ci-dessous, nous analysons les rendements cumulatifs des titres qui composent actuellement l’indice pour mieux illustrer les gains ou pertes potentiels à long terme résultant de la concentration.

Tableau 2 : Rendement cumulatif des actions de l’indice composé S&P/TSX sur cinq et dix ans

  Rendement cumulatif
Classement des titres 5 ans 10 ans
1er quintile +110 % à +2,700 % +218 % à +4,654 %
2e quintile +65 % à +110 % +107 % à +218 %
3e quintile +19 % à +65 % +61 % à +107 %
4e quintile -50 % à +19 % -26 % à +61 %
5e quintile -93 % à -50 % -93 % à -26 %

Source : Bloomberg

Selon un scénario positif, le premier quintile a produit des gains de 110 % à 2 700 % sur cinq ans, et de 218 % à 4 654 % sur dix ans. Selon un scénario négatif, cependant, les pertes de dernier quartile vont de 50 % à 93 % sur cinq ans, et de 26 % à 93 % sur dix ans.

Conclusion

Notre analyse démontre à quel point la concentration de portefeuille offre la possibilité de gains extrêmes. Sur cinq à dix ans, la valeur d’un portefeuille concentré peut se multiplier plusieurs fois. Toutefois, ce potentiel de gain comporte un coût considérable, car le portefeuille peut aussi aboutir à une perte cuisante, même après de longues années à espérer un rendement sur l’investissement. Selon nous, les investisseurs qui diversifient leur portefeuille choisissent la gestion du risque plutôt que l’espoir de gains extrêmes. Par contre, les portefeuilles concentrés conviennent très bien aux spéculateurs.

Par : Raymond Kerzérho avec 0 commentaires.
Commentaires
Ce blogue n'a pas reçu de commentaires.