Service de recherche

La performance des fonds actifs dans le monde développé

16 mai 2016 - 0 commentaires

Il y a quelques jours, Standard & Poor’s (S&P) a publié son rapport SPIVA pour le Canada, lequel analyse le rendement des fonds communs de placement gérés activement par rapport à leur indice de référence. Depuis plus de dix ans, ce rapport documente les rendements médiocres découlant de la gestion active. Ce qu’on sait moins, c’est que S&P produit la même analyse pour la plupart des autres marchés importants à travers le monde. Nous aimerions discuter des résultats observés dans les autres marchés développés, à l’exception du Japon (malheureusement, le rapport SPIVA pour ce pays est publié en japonais!).

Canada

La majorité des fonds gérés activement ont affiché des rendements inférieurs à leur indice de référence sur cinq ans, à l’exception de la catégorie « actions canadiennes de petite et moyenne capitalisation », dont la moitié des fonds ont surpassé l’indice. Les fonds appartenant à cette catégorie ont surpassé l’indice par une marge de 1,71 % (2,32 % contre 0,61 %). L’année dernière, nous nous sommes offusqués de la très mauvaise performance des fonds d’actions canadiennes à dividende et à revenu. Cette catégorie de fonds s’est améliorée en 2015, 24 % (comparativement à 0 % à la fin de 2014) des fonds actifs ayant battu l’indice. Dans l’ensemble, toutefois, la majorité des fonds actifs ont offert un rendement inférieur dans six des sept catégories analysées.

Tableau 1: Pourcentage des fonds actifs canadiens qui surpassent l’indice de référence sur 5 ans

Catégorie Indice de référence % qui surpassent l’indice
Actions canadiennes S&P/TSX composé 34 %
Actions canadiennes de petite et moyenne cap. S&P/TSX complémentaire 50 %
Actions canadiennes à dividende et à revenu S&P/TSX Canadian Dividend Aristocrats 24 %
Actions américaines S&P 500 en dollars canadiens (CAD) 1 %
Actions internationales S&P EPAC LargeMid Cap en CAD 7 %
Actions mondiales S&P Developed LargeMid Cap en CAD 6 %
Actions principalement canadiennes 50 % S&P/TSX composé, 25 % S&P 500 en CAD, 25 % S&P EPAC LargeMid Cap en CAD 7 %

Source : Standard & Poor’s

États-Unis

La plupart des fonds ont offert un rendement inférieur à celui de leur indice sur cinq ans, malgré la présence de quelques segments plus solides, comme les obligations de qualité, les obligations municipales et les fonds de prêts bancaires. Plusieurs catégories ont vu moins de 10 % des fonds surpasser l’indice. Dans l’ensemble, les fonds actifs ont fait moins bien que l’indice dans 27 des 32 catégories.

Tableau 2: Pourcentage des fonds actifs aux États-Unis qui surpassent l’indice de référence sur 5 ans

Catégorie Indice de référence % qui surpassent l’indice
Toutes actions américaines S&P Composite 1500 12 %
Actions É-U grande cap S&P 500 16 %
Actions É-U moyenne cap. S&P MidCap 400 13 %
Actions É-U petite cap. S&P SmallCap 600 10 %
Actions É-U multi cap. S&P Composite 1500 11 %
Actions É-U grande cap. Croissance S&P 500 growth 13 %
Actions É-U grande cap. de base S&P 500 12 %
Actions É-U grande cap. Valeur S&P 500 value 18 %
Actions É-U moyenne cap. Croissance S&P MidCap 400 growth 19 %
Actions É-U moyenne cap. de base S&P MidCap 400 23 %
Actions É-U moyenne cap. Valeur S&P MidCap 400 value 30 %
Actions É-U petite cap. Croissance S&P SmallCap 600 growth 8 %
Actions É-U petite cap. de base S&P SmallCap 600 9 %
Actions É-U petite cap. Valeur S&P SmallCap 600 value 8 %
Actions É-U multi cap. Croissance S&P Composite 1500 growth 9 %
Actions É-U multi cap. de base S&P Composite 1500 9 %
Actions É-U multi cap. Valeur S&P Composite 1500 value 23 %
Immobilier S&P U.S. Real estate investment trusts 17 %
Obligations gouv. long terme Barclays long government 1 %
Obligations gouv. moyen terme Barclays Intermediate Government 32 %
Obligations gouv. court terme 1-3 year government 36 %
Obligations de qualité à long terme Barclays long government/credit 4 %
Obligations de qualité à moyen terme Barclays intermediate government/credit 58 %
Obligations de qualité à court terme 1-3 year government/credit 70 %
Obligations rend. élevé Barclays high yield bonds 21 %
Obligations adossées à des hypothèques Barclays mortgage back securities 35 %
Titres à revenu fixe mondiaux Barclays global aggregate 49 %
Obligations des marchés émergents Barclays emerging markets 6 %
Prêts bancaires S&P/LSTA leveraged loan 100 58 %
Obligations municipales S&P Municipal bond 57 %
Obligations municipales (Californie) S&P Municipal bond - California 58 %
Obligations municipales (État de New York) S&P Municipal bond - New York 38 %

Source : Standard & Poor’s

Europe

Les actions du Royaume-Uni de grande et moyenne capitalisation sont la seule catégorie dans laquelle on trouve une majorité de fonds dont le rendement surpasse l’indice. Cependant, plus de 40 % des gestionnaires actifs ont surpassé l’indice dans plusieurs catégories. Mais dans l’ensemble, la gestion active a produit des rendements majoritairement inférieurs dans 22 des 23 catégories.

Tableau 3: Pourcentage des fonds actifs en Europe qui surpassent l’indice de référence sur 5 ans

Catégorie Indice de référence % qui surpassent l’indice
Libellées en euro
Actions européennes S&P Europe 350 19 %
Actions de la zone euro S&P Eurozone BMI 12 %
Actions des pays nordiques S&P Nordic BMI 29 %
Actions mondiales S&P Global 1200 4 %
Actions des pays émergents S&P/IFCI 11 %
Actions américaines S&P 500 3 %
Actions françaises S&P France 17 %
Actions allemandes S&P Germany 28 %
Actions italiennes S&P Italy 48 %
Actions espagnoles S&P Spain 31 %
Actions néerlandaises S&P Netherlands 0 %
Libellées en livres sterling
Actions européennes S&P Europe 350 42 %
Actions Europe ex. R.-U. S&P Europe ex-U.K. BMI 40 %
Actions R.-U. S&P United Kingdom BMI 47 %
Actions R.-U. grande et moyenne cap. S&P United Kingdom LargeMidCap 54 %
Actions R.-U. petite cap S&P United Kingdom SmallCap 22 %
Actions mondiales S&P Global 1200 10 %
Actions des pays émergents S&P/IFCI 26 %
Actions américaines S&P 500 5 %
européennes
Actions danoises S&P Denmark 12 %
Actions polonaises S&P Poland 42 %
Actions suisses S&P Switzerland 5 %
Actions suédoises S&P Sweden 24 %

Source : Standard & Poor’s

Australie

Les actions australiennes de moyenne et petite capitalisation ont affiché la meilleure performance de notre revue, avec 71 % des fonds qui ont surpassé l’indice. De plus, le rendement moyen (pondéré en fonction des actifs) des fonds actifs de cette catégorie a surpassé l’indice par une marge de plus de 5 % (7,84 % contre 2,48 %). Néanmoins, la majorité des fonds actifs affichent un rendement inférieur à celui de l’indice de référence dans quatre catégories sur cinq.

Tableau 4: Pourcentage des fonds actifs australiens qui surpassent l’indice de référence sur 5 ans

Catégorie Indice de référence % qui surpassent l’indice
Actions australiennes en général S&P/ASX 200 33 %
Actions australiennes moyenne et petite cap. S&P/ASX mid-small cap 71 %
Actions internationales S&P developed ex-Australia LargeMid cap 12 %
Obligations australiennes S&P/ASX fixed interest 0+ 13 %
Fonds de placement immobilier australiens S&P/ASX 200 A-REIT 15 %

Source : Standard & Poor’s

Conclusion

La majorité des fonds actifs au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie ont été incapables de surpasser leur indice de référence dans 59 des 67 catégories analysées. Les investisseurs qui choisissent les fonds gérés activement risquent d’obtenir un rendement inférieur à l’indice dans 88 % des cas. À la lecture de ces tableaux, il peut être tentant de se concentrer sur les rares catégories qui obtiennent un rendement supérieur. Toutefois, ces catégories gagnantes changent de temps à autre. De plus, certaines de ces performances positives peuvent être attribuables à des dérives de gestion, qui surviennent lorsqu’un gestionnaire sélectionne des titres n’appartenant pas à la catégorie d’actifs visée par son mandat. Les rendements supérieurs à l’indice attribuables aux dérives sont susceptibles de ne pas se reproduire, car ils sont en grande partie le fruit du hasard.

Dans l’ensemble, les fonds gérés passivement emportent largement la palme pour la performance à long terme. De plus en plus d’investisseurs s’en rendent compte et c’est pourquoi la part de marché des fonds à gestion passive ne cesse de croître depuis plusieurs années.

Par : Raymond Kerzérho avec 0 commentaires.
Commentaires
Ce blogue n'a pas reçu de commentaires.