Service de recherche

2 février 2017

Balado : La relation client-conseiller en placement

Les entreprises de services financiers sont responsables d’aider leurs clients à obtenir un rendement sur leur placement et de contrôler les risques pour leurs clients-investisseurs. Toutefois, certains observateurs croient que des efforts accrus permettraient d’offrir de meilleurs rendements ajustés pour le risque. Ce nouvel épisode de l’investissement décomplexé jette un regard sur la relation client-conseiller en placement, les conflits d’intérêt qui existent entre les investisseurs et le secteur des services financiers ainsi que les avancées récentes de la règlementation visant à protéger les investisseurs.

En première partie de la baladodiffusion, Raymond Kerzérho s’entretient avec Tony Layton, chef de la direction de PWL Capital, qui s’attarde particulièrement aux problèmes que posent les commissions de suivi offertes aux conseillers par certains fonds communs de placement. Nous évoquons certaines améliorations apportées récemment à la règlementation ainsi que de nouvelles pistes de solution pour réduire les conflits d’intérêt qui nuisent au rendement obtenus par les clients.

En deuxième partie, une entrevue avec Jennifer Vachon, chef de la conformité avec PWL Capital, nous propose un coup d’œil sur le rôle des organismes de règlementation canadiens, plus particulièrement l’Association Canadienne en Valeur Mobilière (ACVM). Elle explique  également l’obligation légale des conseillers financiers de proposer des produits adéquats à leurs clients et de l’impact qu’aurait le remplacement de cette règle par un devoir de fiduciaire.

Par : Raymond Kerzérho | 0 commentaires