La minutedes placements

Lancée en 1999 pour communiquer notre analyse des toutes dernières données économiques, la Minute du placement a évolué et vise à informer le public de la direction adoptée par PWL Capital afin d’investir efficacement les portefeuilles de ses clients.

Cela a évolué encore une fois, s'il vous plaît continuer à nous suivre à travers mon blogue : https://www.pwlcapital.com/Kerzerho-blogue Notre but ultime est de livrer des idées durables et valables pour tous les lecteurs, dans un format qui peut être lu en deux ou trois minutes.

2014

Stratégies institutionnelles de FNB

3 septembre 2014

Une nouvelle étude produite par Greenwich Associates analyse l’utilisation des fonds négociés en bourse (FNB) par 48 firmes de placement institutionnelles canadiennes pour la gestion de leurs portefeuilles. Cette étude porte uniquement sur les institutions qui ont recours aux FNB. Je vous présente ci-après les quatre principales stratégies axées sur les FNB.

lire l'article

La performance des fonds communs gérés activement

31 juillet 2014

Standard and Poor’s a publié récemment son rapport SPIVA, qui analyse la performance des fonds communs gérés activement. Certains éléments se répètent d’une année à l’autre, mais d’autres diffèrent des tendances observées lors des neuf dernières années. Voici mon analyse.

lire l'article

L’avenir des obligations

16 mai 2014

Nous avons récemment reçu de nombreux commentaires de la part d’investisseurs qui s’inquiètent de l’avenir des obligations. En effet, les taux obligataires avoisinent le niveau le plus bas des 88 dernières années et, par conséquent, ils ont plus de potentiel à la hausse qu’à la baisse. Des taux à la hausse se traduisent généralement par des valeurs en baisse, de sorte que certains craignent de subir des pertes importantes. J’aimerais jeter un peu de lumière sur les effets que produisent des taux en hausse sur les rendements obligataires.

lire l'article

Pourquoi investir dans les obligations?

20 mars 2014

Nous avons reçu de nombreuses questions à propos des obligations ces derniers temps. Pourquoi investir dans les obligations? Compte tenu des taux des obligations du gouvernement fédéral qui oscillent entre moins de 1 % et 3 % pour des échéances s’échelonnant entre trois mois et 30 ans, la question est tout à fait légitime. Et la réponse se trouve dans les rôles que jouent les différentes classes d’actif à l’intérieur d’un portefeuille.

lire l'article

Bâtir une expérience de placement positive

29 janvier 2014

La grande crise financière s’est achevée il y a cinq ans et les rendements boursiers se sont avérés dans l’ensemble positifs depuis. Et pourtant! Bien que certains investisseurs aient bénéficié des marchés favorables des dernières années, d’autres ne se sont toujours pas remis de la crise et la valeur de leur portefeuille n’a pas recouvré le niveau de 2006-2007. Qu’est-ce qui détermine le succès ou l’échec? Selon nous, deux grands facteurs interviennent : une solide gouvernance et de sains principes de placement.

lire l'article

2013

Cinq prédictions pour 2014

19 décembre 2013

Nous avons souvent fait valoir que les prévisions de marché ne permettent pas d’établir une stratégie de placement efficace. Mais après tout, les marchés sont peut-être assez prévisibles pour nous donner des pistes vers un portefeuille fructueux. Voici notre tentative pour 2014 :

lire l'article

Une carte de pointage de la gestion active

27 septembre 2013

Depuis plus de dix ans, Standard and Poor’s publie annuellement son fameux « rapport SPIVA » sur la performance des fonds d’actions canadiens gérés activement. Ce rapport nous confirme, année après année, la supériorité des fonds indiciels et l’année 2012 ne fait pas exception. Nous aimerions présenter les principaux résultats du dernier rapport et passer en revue quelques objections que ses conclusions sont susceptibles de susciter.

lire l'article

Les prix des actions et leur rendement espéré fluctuent inversement

9 août 2013

À titre d’analyste principal chez PWL, je suis devenu au fil des années obsédé par les rendements espérés. Après tout, les clients comptent sur nous pour les aider à obtenir des rendements positifs. Le rendement espéré d’un certificat de placement garanti de cinq ans portant intérêt au taux annuel de 2,5 % est assez évident. Par contraste, le rendement espéré du marché des actions est difficile à évaluer. Toutefois, la notion selon laquelle les prix et les rendements espérés des actions fluctuent de façon opposée est encore plus difficile à saisir. Pour mieux comprendre cette relation, imaginons une loterie à laquelle participent John, Paul, George et Ringo.

lire l'article

Passer de la confusion à une solide direction

28 juin 2013

Dans notre plus récente parution, nous avons discuté de la nécessité de ne pas tenir compte d’une grande partie de l’information présentée par la presse financière (ou du moins de la considérer pour ce qu’elle est, c'est-à-dire un divertissement) pour avoir une chance de réussir dans ses placements. En effet, décider de ses placements sur la base de prévisions d’experts ou encore d’événements politiques ou économiques, par exemple, mène tout droit à la confusion.

lire l'article

Moins d'information, plus de clarté

10 mai 2013

Les voyageurs, lorsqu’ils explorent les rues d’une ville pour la première fois, doivent composer avec de l’incertitude. Trouver son chemin jusqu’à un point d’intérêt, choisir un restaurant ou encore communiquer avec les habitants peut exiger de la concentration. Une partie de ce processus consiste à filtrer les informations qui nous distraient des choses vraiment utiles. Gérer ses placements avec succès est un peu similaire : l’information que l’on ignore est aussi importante que celle à laquelle nous portons attention. Voici notre courte liste des informations qu’il vaut mieux ignorer.

lire l'article

Leçons de Chypre

11 avril 2013

La semaine dernière, un autre pays européen en détresse (encore un) a bénéficié d’un plan de sauvetage de l’Union européenne. Comme pour l’Irlande, les problèmes de Chypre sont concentrés dans le secteur bancaire, le gouvernement ayant clairement perdu le contrôle des risques qu’encouraient ces institutions. Mais contrairement au cas de l’Irlande, les pertes seront couvertes en partie par les déposants, et pas seulement par les contribuables et les actionnaires. Voici les principaux points que nous retenons de cette débâcle.

lire l'article

L'autre modèle de Yale

21 mars 2013

Dans le monde des placements, l’Université Yale est célèbre pour son fonds de dotation innovateur, qui a été l’un des premiers à utiliser dans les portefeuilles à long terme des placements alternatifs tels que placements privés, fonds de couverture, et même exploitations forestières. Le département de finance de son école des sciences de la gestion reçoit également beaucoup d’éloges, particulièrement dans le contexte exigeant des marchés d’aujourd’hui. Nous examinerons ici ce qui distingue Yale des autres écoles de finance et l’importance de sa contribution pour votre portefeuille.

lire l'article

Les stratégies de portefeuille « momentum »

11 février 2013

Les investisseurs sont toujours friands de stratégies qui promettent des rendements élevés accompagnés de risques modérés. Au cours des dernières années, les stratégies qui appliquent des méthodes statistiques pour essayer de créer ce genre de portefeuilles ont gagné en popularité. Notre plus récente édition couvrait l’une de ces stratégies dites « quantitatives » : les portefeuilles à faible volatilité. Cette fois, nous discutons des stratégies « momentum ».

lire l'article

2012

Les portefeuilles à faible volatilité

20 décembre 2012

Au cours des dernières années, les stratégies de placement visant à créer des portefeuilles de moindre risque avec l’aide de méthodes statistiques ont beaucoup gagné en popularité. L’une de ces stratégies est la méthode de la faible volatilité.

lire l'article

La répression financière

23 novembre 2012

Le mois dernier, nous avons assisté à une conférence prononcée par l’économiste Carmen Reinhart, de l’Université Harvard. Auparavant au service du Fonds monétaire international (FMI), Mme Reinhart est une sommité en matière de dette publique, de crises financières et de politiques de taux d’intérêt. Voici quelques-uns des points que nous avons retenus :

lire l'article

Changements importants chez Vanguard

16 octobre 2012

La semaine dernière, le groupe Vanguard a annoncé qu’il changeait ses indices de référence pour 22 de ses fonds négociés en Bourse (FNB) américains et quatre de ses FNB canadiens. Puisque tous ces fonds sont indiciels, leur composition sera modifiée en conséquence. PWL investit une partie des actifs de ses clients par l’entremise des FNB de Vanguard. Quelques explications sont donc de mise.

lire l'article

Risque n’égale pas danger

7 septembre 2012

La notion de diversification est un sujet très controversé parmi les portefeuillistes. Certains experts se sentent tout à fait en sécurité avec un portefeuille d’une vingtaine d’actions. À l’autre extrême, des firmes telles que PWL construisent des portefeuilles composés de milliers d’actions. Cet article explique pourquoi nous persistons à croire qu’une très grande diversification est plus avantageuse pour les investisseurs.

lire l'article

L’indice de diversité et les portefeuilles de placement

1 août 2012

L’indice de diversité est un concept que PWL a emprunté à l’écologie. En 1949, le statisticien Edward H. Simpson a élaboré cette formule statistique simple pour mesurer la diversité des espèces. Cette formule a ensuite été reprise en économie pour mesurer la diversité des secteurs industriels et a aidé les autorités antitrusts à répondre à des questions telles que celle-ci : Microsoft est-elle suffisamment importante au sein de son industrie pour contrôler les prix? Plus un secteur est concentré, moins il est probable que les prix soient déterminés dans un contexte de concurrence, au plus bas niveau possible.

lire l'article

Le fonds souverain de la Norvège : trois observations

6 juillet 2012

Le Journal of Portfolio Management a récemment publié un article de David Chambers (Université de Cambridge), Elroy Dimson (London Business School) et Antti Ilmanen (AQR Capital Management) à propos de la stratégie à long terme du fonds souverain de la Norvège. Ce fonds, qui gère les redevances pétrolières accumulées par le Trésor national, est considéré parmi les professionnels du placement comme une formidable organisation. Bien que l’article soit rempli de détails intéressants, j’aimerais souligner ici trois caractéristiques de ce géant de 550 milliards $.

lire l'article

Les fonds négociés en bourse sont-ils dangereux? (4e de 4)

5 avril 2012

Après un départ modeste dans les années 1990, les fonds négociés en bourse (FNB) sont devenus un phénomène majeur dans les marchés financiers : ils représentent en effet 1 300 milliards $ US en actifs sous gestion à l’échelle mondiale. Cette croissance fulgurante a donné lieu à des critiques de la part d’investisseurs, de journalistes et d’organismes de réglementation. Dans les trois premiers articles de cette série, nous avons abordé les mérites et les inconvénients redoutés des FNB physiques, synthétiques et exotiques. Dans ce dernier article, nous présentons notre propre expérience avec les FNB. PWL Capital intègre ces véhicules de placement aux portefeuilles qu’il gère depuis plus de dix ans, et les résultats sont positifs. Qu’avons-nous appris? Qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas?

lire l'article

Les fonds négociés en bourse sont-ils dangereux? (3e de 4)

13 mars 2012

Dans les deux dernières éditions de la Minute, nous avons répondu à des critiques importantes au sujet des fonds négociés en bourse (FNB) physiques et synthétiques, lesquels représentent la plus grande part du marché des FNB. Cette fois, nous discuterons de trois types de FNB exotiques : les FNB à effet de levier, les FNB inverses et les FNB de matières premières.

lire l'article

Les fonds négociés en bourse sont-ils dangereux? (2e de 4)

10 février 2012

La dernière édition de la Minute économique réfutait une critique largement répandue voulant que les fonds négociés en bourse (FNB) physiques présentent un risque systémique pour l’ensemble du marché boursier. Cette fois, nous étudierons les critiques les plus importantes formulées à l’endroit des FNB synthétiques.

lire l'article

2011

Les fonds négociés en bourse sont-ils dangereux? (1ère de 4)

8 décembre 2011

Récemment, plusieurs publications ont sonné l’alarme au sujet des fonds négociés en bourse (FNB). Ces critiques visent particulièrement les deux types de FNB qui représentent la plus grande part du marché, soit les FNB « physiques » et les FNB « synthétiques ». Nous reviendrons lors de notre prochaine publication sur les FNB synthétiques, mais aujourd’hui, étudions les arguments de ceux qui redoutent les FNB physiques.

lire l'article

La diversification internationale

14 novembre 2011

Nous avons assisté récemment à la Conférence canadienne de Dimensional Fund Advisors (DFA). Il ne s’agissait pas d’une conférence typique pour une société de fonds de placement, car plusieurs présentations étaient données par des professeurs d’université, notamment Eugene Fama (université de Chicago) et Ken French (université de Dartmouth), mais aussi par quelques jeunes spécialistes très talentueux. Les idées de ces penseurs sont enseignées dans les grandes écoles de gestion depuis des décennies. Parmi les idées exposées, deux ont retenu notre attention :

lire l'article

Les actions nord-américaines et la Réserve fédérale

11 octobre 2011

La plus récente Minute économique faisait valoir qu’en dépit des graves problèmes en Europe et aux États-Unis, nous ne sommes pas excessivement inquiets à propos des portefeuilles PWL. Nous avons même osé affirmer que la chute drastique des taux des obligations gouvernementales apporte un important soutien aux prix des actions. Cependant, la sombre réalité boursière ne nous échappe pas : la vaste majorité des marchés européens sont fermement installés dans une phase baissière, avec des dépréciations dépassant 20 % pour l’année 2011 à ce jour. Pendant ce temps, les actions nord-américaines se tirent mieux d’affaire : les actions canadiennes (indice S&P/TSX) sont en baisse de 12 % et les actions américaines (S&P500), de seulement 5 %. Que se passe-t-il?

lire l'article

Enseignements de la récente chute boursière

8 septembre 2011

Les investisseurs se rappelleront l’été 2011 pour son importante chute boursière. Les actions ont été frappées durement face à une possible récession, des négociations dysfonctionnelles du plafond de la dette américaine – suivies de la réduction de la cote de crédit du gouvernement – et l’absence de résolution des problèmes d’endettement en Europe. Entre le sommet (29 avril) et le creux (8 août) de l’année, l’indice S&P500 s’est déprécié de 18 %. Ces événements et l’anxiété qu’ils ont causée chez les investisseurs sont riches en enseignements.

lire l'article

Second regard sur les gestionnaires de caisses de retraite

7 juillet 2011

Dans notre édition de juin, nous avons résumé quelques caractéristiques des grands gestionnaires de caisses de retraite. Le choix de ce sujet n’est pas un hasard : en effet, PWL étudie leurs pratiques depuis longtemps et, lorsque c’est possible et souhaitable, elle les adopte. On nous demande aussi à l’occasion de comparer les rendements de nos portefeuilles à ceux de ces gestionnaires.

lire l'article

L’or est-il une catégorie d’actif viable?

8 avril 2011

Dans le domaine des investissements, les adeptes de l’or bénéficient d’une tendance très favorable depuis quelque temps : en effet, l’appréciation du métal jaune a largement surclassé les rendements boursiers depuis l’an 2000, et l’endettement élevé du gouvernement américain et la tourmente politique dans plusieurs régions du globe ont renforcé la perception de l’or comme valeur refuge. Mais l’or constitue-t-il une catégorie d’actif viable? Évaluons quelques-uns des principaux arguments en sa faveur.

lire l'article

L’ABC de DFA

9 mars 2011

Récemment, Dimensional Fund Advisors (DFA) a remporté des prix Lipper au Canada (meilleur fonds d’actions canadiennes sur trois ans) et aux États-Unis (meilleure famille de fonds d’actions américaines en 2010). Ces récompenses sont un peu inusitées, car DFA cherche en principe à reproduire le rendement du marché, pas à le surpasser. Mais la surprise ne s’arrête pas là, comme en témoigne le classement par quartiles de ses divers fonds d’actions...

lire l'article

Turbulence dans le monde des obligations

4 février 2011

La semaine dernière, Standard & Poor’s a décoté les obligations du gouvernement japonais (de AA à AA moins). La même journée, le gouvernement américain annonçait un déficit prévu de 1,5 billion de dollars pour 2011, une hausse très élevée comparativement à 1,29 billion de dollars en 2010. Ces deux nouvelles ne sont pas des surprises, mais elles indiquent toutes deux que les gouvernements de certaines grandes économies sont confrontés à des niveaux d’endettement excessifs. Comment peuvent-ils résoudre ce problème?

lire l'article

2010

Le désastre irlandais et les investisseurs canadiens

9 décembre 2010

La débâcle des finances irlandaises constitue un remarquable retournement de situation. Une croissance de 6 % de son PIB entre 1995 et 2007 a permis à l’Irlande de rattraper le monde développé. Peuplée de 4 millions d’habitants à peine, elle affiche aujourd’hui un PIB par habitant équivalent à celui du Canada. Pas mal pour une économie qui a tiré de la patte pendant la majeure partie du XXe siècle. Mais ce succès économique s’est accompagné d’un boom de l’immobilier – financé par les banques – qui a tourné au cauchemar. Les pertes sur prêts sont si élevées que l’État ne parvient pas à renflouer les banques irlandaises, d’où le plan de sauvetage récent de l’Union européenne et du FMI.

lire l'article

Assouplissement quantitatif : quatre questions et réponses

12 novembre 2010

La semaine dernière, la Réserve fédérale américaine a dévoilé un plan controversé prévoyant l’achat de 600 milliards $ d’obligations du Trésor, en vue de relancer l’anémique croissance économique des États-Unis. J’aimerais démythifier cette opération, appelée selon le jargon des économistes «assouplissement quantitatif» ou «AQ».

lire l'article

Vanguard dépasse Fidelity

15 octobre 2010

Selon le Globe and Mail, le Vanguard Group a dépassé Fidelity Investments en tant que plus grand gestionnaire de fonds communs de placement aux États-Unis (1,3 contre 1,2 billion de dollars). Il s’agit d’un événement marquant, et ce, pour deux raisons. Tout d’abord, Fidelity dominait le secteur des fonds communs depuis vingt ans, mais surtout – et c’est un facteur encore plus important –, Vanguard se démarque de ses concurrents en offrant principalement des fonds indiciels (aussi connus sous le nom de fonds à gestion « passive »).

lire l'article

Réforme du secteur financier : trois éléments intéressants

3 septembre 2010

La nouvelle loi américaine s’appliquant au secteur financier a été promulguée il y a un mois. Elle modifie les règles de chaque aspect du monde de la finance, incluant la protection du consommateur, la négociation des produits dérivés et la gestion du risque bancaire. Les autorités partout ailleurs dans le monde révisent elles aussi leur réglementation. Trois éléments ont particulièrement attiré mon attention.

lire l'article

À mi-chemin entre actions et obligations (2e de 2)

13 juillet 2010

Le mois dernier, nous avons revu trois catégories d’actif dont les caractéristiques se situent entre les actifs sûrs (obligations gouvernementales) et les actifs risqués (actions ordinaires). Je vous propose d’en survoler ensemble trois autres afin de compléter cette courte série.

lire l'article

À mi-chemin entre actions et obligations

14 juin 2010

Depuis plusieurs décennies, la règle d’or pour gérer le risque d’un portefeuille est de déterminer dès le départ la répartition désirée entre les actifs sûrs (obligations de gouvernements) et les actifs risqués (actions ordinaires). Mais que faire des catégories d’actif qui affichent à la fois des caractéristiques des obligations et des actions? Je vous propose un bref survol de trois de ces catégories, qui se situent à mi-chemin entre ces deux extrémités.

lire l'article

Leçons pour une bonne gouvernance de portefeuille

9 février 2010

Dernièrement, Michael Sabia, le PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), a beaucoup mis l’accent sur les communications publiques. Il tient en effet à ce que le public soit informé de la direction qu’entend prendre la CDPQ. Les idées qu’il a énoncées comprennent quelques leçons utiles pour les investisseurs particuliers.

lire l'article

Tragédie grecque et actions européennes

10 mars 2010

La crise financière de la Grèce ressemble à une tragédie grecque. Au-delà des intrigues politiques internes, des manifestations publiques et des grèves, se joue un chassé-croisé d’enjeux internationaux complexes.

lire l'article

2009

Une politique monétaire pour une période extraordinaire

30 avril 2009

La semaine dernière, la Banque du Canada a une fois de plus abaissé les taux d’intérêt, fixant le taux de prêt interbancaire à son plus bas niveau possible : 0,25 %. Cette réduction, qui vient couronner une baisse cumulative de 4,25 % depuis décembre 2007, soulève une question parmi les investisseurs : la Banque du Canada a-t-elle épuisé ses moyens pour contrer la récession au pays? La banque centrale affirme qu’il lui reste des munitions. Dans les prochains mois, elle utilisera deux nouveaux outils pour stimuler l’économie.

lire l'article

Billets de fiducies de capital : un survol

2 avril 2009

Au cours des dernières semaines, les titres connus sous le nom de billets de fiducies de capital ont retenu une certaine attention. Ces titres, qui sont émis par des conglomérats bancaires et d’assurance-vie canadiens, semblent offrir des taux d’intérêt élevés tout en apportant une sécurité apparente liée à des émetteurs familiers.

lire l'article