La conformité

Les questions d’argent, vous vous y connaissez?

23 janvier 2017 - 0 commentaires

Étant donné que l’argent fait partie intégrante de votre vie depuis toujours, vous croyez probablement en connaître long sur le sujet. Or, qu’en est-il vraiment? Voici un court questionnaire pour revoir votre relation avec votre portefeuille de placement, particulièrement au moment où vous commencez à recevoir vos rapports sur les coûts et le rendement, conformément au nouveau modèle de relation conseiller-client (MRCC2).

1. Selon les preuves universitaires accumulées au cours de plusieurs décennies, quels sont les facteurs les plus importants qui contribuent à votre bien-être financier à long terme?

a. Comprendre l’incidence des faits nouveaux sur le plan politique, économique, social ou autre sur vos investissements.

b. Minimiser les coûts d’investissement et gérer les risques du marché (et le rendement attendu), sans tenir compte de vos propres partis pris comportementaux.

c. Être un ardent partisan du Canadien de Montréal.  

d. Être doué pour pénétrer les marchés qui ont le vent dans les voiles et pour délaisser ceux qui font du sur-place en sélectionnant les investissements qui offrent le meilleur rendement et en vous départissant des investissements moins prometteurs avant que leur valeur baisse.

2. Pour réussir à titre d’investisseur, quelle est la chose à faire en premier?

a. Doubler le nombre de billets de loterie que vous achetez chaque semaine ou épouser une personne riche.

b. Créer un plan d’investissement qui reflète vos objectifs personnels et votre tolérance au risque.

c. Tâter le marché pour acquérir une expérience pratique.

3. Il est important de diversifier votre portefeuille de placement en ne mettant pas tous vos œufs dans le même panier. Pourquoi?

a. La diversification vous aide à obtenir des rendements plus élevés à long terme, tout en évitant les pics et les creux extrêmes en cours de route.

b. La diversification offre des rendements plus élevés, car votre éventail d’investissement est plus large.

c. La diversification permet à tous les investisseurs de tenter leur chance dans le marché, peu importe leur race, leurs croyances, leur couleur ou leur religion.

4. Comment faire pour savoir si vous possédez un « portefeuille bien diversifié »?

a. Vous disposez d’une longue liste d’actions, d’obligations, de fonds communs de placement et de FNB dans plusieurs comptes d’investissement.

b. Vous portez un gilet bleu, blanc, rouge aux parties du Canadien de Montréal.

c. Vous répartissez vos investissements dans une gamme personnalisée d’actifs qui ont connu des rendements différents dans des conditions de marché diverses. Ces actifs comprennent habituellement une combinaison d’actions, d’obligations et de titres immobiliers canadiens et internationaux, subdivisés par types d’action, comme celles des grandes entreprises versus celles des petites.

5. Que devriez-vous faire lorsque les marchés sont à la baisse?

a. Acheter!

b. Vendre!

c. Vous en tenir à votre plan d’investissement établi avec soin.

6. Que devriez-vous faire lorsque les marchés sont à la hausse?

a. Acheter!

b. Vendre!

c. Vous en tenir à votre plan d’investissement établi avec soin.

7. Quelles dépenses d’investissement sont exclues dans les nouveaux rapports réglementaires MRCC2 sur les coûts et le rendement?

a. Hourra, vous serez dorénavant en mesure de voir chaque dollar dépensé pour vos activités d’investissement.

b. Les rapports MRCC2 précisent le montant que vous déboursez en frais de service pour les transactions, les conseils obtenus et la gestion de compte, notamment, mais ils ne comprennent pas les ratios de frais de gestion des fonds communs.

c. Enfin, vos factures de téléphone cellulaire, d’Internet et de câblodistribution n’auront plus de secret pour vous.

8. L’information sur le rendement fournie en vertu du MRCC2 est décrite comme votre « taux de rendement personnel ». Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

a. Votre taux de rendement personnel peut être échangé chaque année contre un cadeau de valeur, p. ex., un grille-pain ou une couverture électrique, que votre fournisseur de services financiers vous remettra.

b. Votre taux de rendement personnel tient compte de vos dépôts et retraits à un moment précis dans le temps. Ainsi, vous pouvez voir si vous êtes en passe d’atteindre vos objectifs. « Je veux, par exemple, mettre de côté 2 millions de dollars, mais je n’ai que 500 000 $ jusqu’à maintenant. »

c. Votre taux de rendement personnel ne tient pas compte de vos dépôts et retraits à un moment précis dans le temps. Vous devez donc comparer vous-même vos rendements avec des valeurs de référence externes ou d’autres comptes qui vous appartiennent.

9. Quel genre de conseiller financier se révèle le plus utile?

a. Le genre qui me fait faire de l’argent rapidement.

b. Le genre qui me dit de ne pas m’inquiéter de mes investissements; il ou elle s’en occupe.

c. Le genre qui collabore avec moi pour déterminer mes objectifs financiers personnels à long terme et les atteindre, tout en servant mes intérêts par des conseils judicieux et objectifs.

10. Vrai ou faux : votre conseiller financier place toujours vos intérêts en premier.

a. Vrai

b. Faux

c. Peut-être que oui, peut-être que non. (Ce n’est pas une exigence de la nouvelle réglementation MRCC2.)

Résultats de la partition
+ 90-100% de bonne réponses – Félicitations, vous et votre argent sont fait un pour l’autre. Restez sur ce chemin!
+ 60-80% de bonne réponses – Pas si pire….mais devriez avoir un tête à tête avec votre argent. Un conseiller objectif aiderait surement.
+ 0-50% de bonne réponses – Hmmmm, est-ce que vous trompez votre argent? Cherchez des conseils financier.
Cliquez ici pour voir les réponses
 
Par : Jennifer Vachon avec 0 commentaires.
Commentaires
Ce blogue n'a pas reçu de commentaires.