Anthony Layton MBA, CIM

Président du conseil d’administration et
chef de la direction, gestionnaire de portefeuille

Peter Guay MBA, CFA

Gestionnaire de portefeuille
Contact
  • T514.875.7566 x 224
  • 1.800.875.7566
  • F514.875.9611
  • Place Alexis Nihon
  • 3400 de Maisonneuve Ouest,
  • Bureau 1501
  • Montréal, Québec H3Z 3B8
3 juillet 2018

Devrais-je emprunter pour investir? Partie 2

Dans mon dernier épisode, j’ai parlé d’utiliser sa maison pour emprunter de l’argent afin d’accroître rapidement son épargne-retraite. J’ai abordé certaines des conditions importantes et le mécanisme de cette stratégie. Si vous n’avez pas visionné cette vidéo, j’ai inséré un lien plus bas.  Aujourd’hui, je parlerai des pièges dont vous devez vous méfier si vous allez de l’avant avec cette stratégie.

Marge de crédit hypothécaire ou Hypothèque à taux fixe?

Vous êtes donc prêts à mettre cette stratégie en place. Quelles décisions devez-vous prendre d’abord et que devez-vous savoir?

Vous devez décider en premier du type de prêt que vous voulez prendre. Voulez-vous une ligne de crédit hypothécaire ou une hypothèque à taux fixe? Les deux ont des avantages et des inconvénients. La ligne de crédit hypothécaire vous permet de mettre fin à cette stratégie en tout temps, sans pénalité. Par contre, vous êtes exposés à une éventuelle augmentation des taux d’intérêt. Avec une hypothèque à taux fixe, pour un terme de cinq ans par exemple, vous bloquez votre taux d’intérêt, mais vous pourriez devoir fermer votre portefeuille à un moment précis. À l’échéance de votre hypothèque, il est possible que ce ne soit pas le meilleur moment pour vendre vos placements.

Cela dit, je préfère l’option taux fixe pour deux raisons. D’abord, les taux d’intérêt sont généralement à la hausse et selon les marchés obligataires, cette tendance se poursuivra pendant quelques années. Ensuite, vous pouvez toujours convertir votre hypothèque en ligne de crédit hypothécaire à l’échéance si vous ne voulez pas fermer le portefeuille à ce moment-là. Vous pourriez même la transformer en une autre hypothèque à taux fixe si les taux d’intérêt sont suffisamment bas pour que cette option soit attrayante.

Placer vos fonds empruntés comme il faut

Vous devrez aussi décider de la façon d’investir l’argent emprunté. Quel niveau de risque voulez-vous prendre avec ces fonds? Vous ne pouvez pas simplement acheter un portefeuille d’obligations parce que vous ne ferez pas plus d’argent que l’intérêt que vous payez sur votre emprunt. Ce n’est probablement pas non plus une bonne idée d’acheter un portefeuille constitué seulement d’actions parce que la possibilité d’une chute prononcée du marché pourrait jouer sur vos nerfs compte tenu de la somme que vous devez. La décision finale se situe quelque part entre les deux et dépendra des autres placements que vous détenez peut-être et de votre niveau de revenu par rapport au coût de l’emprunt.

Les points à prendre en considération

D’autres aspects doivent être pris en considération et il est important que vous en soyez conscients :

Ne placez pas la somme empruntée dans votre CELI ou votre REER. Si vous faites ça, vous ne pourrez plus déduire l’intérêt de votre revenu sur votre déclaration d’impôts. Règle générale, je ne recommande pas d’emprunter pour investir dans un REER ou un CELI.

Ne faites rien d’autre que d’investir avec l’argent emprunté. Par exemple, si vous empruntez 100 000 $, ne décidez pas de placer 50 000 $ et d’utiliser 50 000 $ pour faire des rénovations. Du point de vue de l’Agence du revenu du Canada, cela complique la situation si vous déduisez l’intérêt sur votre déclaration d’impôts. Servez-vous de votre emprunt pour investir et c’est tout. Si vous voulez faire des rénovations, empruntez sur une ligne de crédit distincte.

Comme je l’ai mentionné plusieurs fois dans ma vidéo précédente, n’empruntez pas une somme tellement élevée qu’une augmentation des taux d’intérêt et un déclin des marchés boursiers auraient pour effet de vous empêcher de faire vos remboursements. Il est important de ne pas devoir mettre fin à la stratégie au mauvais moment.

J’espère que tout cela vous a donné des idées sur la manière d’utiliser votre maison pour augmenter rapidement votre épargne-retraite.

Par : Peter Guay | 0 commentaires